La transparence

Comment photographier le verre ?

Photographier du verre est plus subtile qu’il n’y paraît. Selon le rendu que l’on souhaite, le verre ne se photographie pas avec une source de lumière placée de face. Et oui, les reflets très intense produiront des taches lumineuses sur la surface.

La surface du verre étant rond et réfléchissant montre à peu près tout autour de lui. Donc dans notre cas, l’éclairage par l’arrière et diffus grâce à un diffuseur, est la bonne solution. C’est aussi idéal pour révéler la transparence du verre et le liquide qu’il contient.

La préparation

Pour réaliser cette série, j’ai utilisé le Nikon D750 une table, pour le fond, un diffuseur. Une source de lumière, en essayant de limiter les lumières ambiantes. 

Conseils

Le verre laisse des traces, il est important de bien les nettoyer et de les manipuler par la suite avec des gants pour ne pas laisser des traces de doigts ou de gras. Comme pour les objets brillant (article: Le métal), la lumière révèle tout ! 

Fini les aller-retour entre les produits et son appareil photo ! La nouvelle fonctionnalité de LR live view en mode connecté est une bonne façon de créer sa composition, tout en regardant l’écran du PC.

Les réglages

L’appareil photo que j’utilise, est le nikon D750, pour l’objectif, c’est un AF-S NIKKOR 24-70mm f/2.8 ouvert à f:11 pour avoir une grande profondeur de champ, afin d’avoir un maximum de netteté sur tout les articles. L’appareil est posé sur un trépied, ça permet de le stabiliser et d’éviter les flous de bouger. Surtout si l’on manipule de l’eau comme sur la photo. J’utilise également une télécommande. Sachant que je vais utiliser un flash, les ISO sont au minimum: 100; pour cet appareil. Enfin, la vitesse d’obturations est entre 160 ou 200 rapport à la vitesse de synchronisation du flash.

La lumière

Le set pour ce shooting est composé d’un flash de studio ELINCHROM D-Lite RX 4, d’une boite à lumière et d’un diffuseur placer derrière le verre, pour avoir cette surface blanche. Plus on rapproche la source de lumière du fond, plus l’on à ce halo au centre du sujet.

La post-production

Il est rare d’avoir le photo parfaite, on est pas à l’abri d’une petite poussière venue s’installer à notre insu. Une photo de qualité fait toute la différence.

Si vous voulez vous démarquer, améliorez les photos de vos produits présentés sur votre e-commerce !

Photographie : Hélène Francius